Bien choisir sa colle en modélisme

Puisque chaque colle a un usage particulier, le choix de la colle à utiliser en modélisme doit faire l'objet de toute l'attention du maquettiste.
Petit tour d'horizon des différentes colles et de leurs usages.

Il convient tout d'abord de bien différencier quel type de collage on doit effectuer. En effet, le choix d'une colle dépend en premier lieu de la matière dont sont composées les pièces à coller. On n'utilisera pas la même colle selon que l'on doit coller des pièces en plastiques d'une maquette, du métal ou encore des éléments de décors.

Les différents types de colle

La colle pour maquette plastique

Elle se présente sous une forme plus ou moins liquide avec un temps de séchage suffisamment lent pour permettre de positionner les pièces à coller sans se précipiter. Les flacons des colles à maquettes plastiques  sont pourvues soit d'un pinceau fin permettant l'application précise de la colle, et généralement intégré à l'intérieur du bouchon, soit d'une aiguille fine permettant la distribution d'une petite quantité de colle.

La colle pour plastique a la particularité de faire légèrement fondre le plastique, les 2 pièces plastiques à coller se soudant alors l'une à l'autre. C'est une colle qui ne colle pas aux doigts et ne colle que le plastique. Elle sera donc inefficace avec d'autre matériaux.

Le résultat du collage est particulièrement propre, puisque les 2 pièces soudées par la colle sont complètement jointives.

Cette gamme de colle comprend la colle Tamiya Thin Cement, très appréciée des maquettistes pour sa fluidité et son collage parfait, ou encore les colles Revell Contacta et Faller Super Expert avec son applicateur aiguille qui permet de déposer une micro goutte de colle même dans les endroits peu accessibles.

La colle cyanoacrylate

La colle cyanoacrylate permet de coller à peu près tout : plastique, mais aussi métal, bois, porcelaine, caoutchouc...

Elle peut donc servir pour le collage des maquettes plastiques, mais également des éléments en photodécoupe par exemple. 

Si la Super Glue peut être utilisée, elle présente néanmoins quelques inconvénients. Les solvants qui la composent ont tendance à faire blanchir le plastique en s'évaporant. C'est particulièrement gênant à proximité des vitrages et autres plastiques qui doivent rester transparents.

De plus, elle a tendance à sécher rapidement à l'air, ne laissant que peu de marge de manoeuvre pour positionner les pièces.

On lui préfèrera une colle cyanoacrylate anaérobie comme la Colle 21, bien connue des maquettistes, dont le collage ne s'effectue qu'en absence d'air, c'est à dire uniquement quand les 2 pièces à coller seront en contact.

De plus, l'absence de solvant limite les traces blanches dues aux vapeurs.

Un collage avec ce type de colle est presque instantané. La prise dure en effet seulement quelques secondes.

Il faut donc être très précis pour le positionnement des pièces car la marge de manoeuvre est faible. Toutefois, la colle cyano peut être très utile quand il s'agit de coller de petites pièces qui ont un faible point de contact.

Un activateur de colle cyano permet d'accélérer la prise, pour un collage instantané définitif. De même, une poudre de charge (sorte de poudre très fine) permet de combler des interstices. On met un peu de poudre et une goute de colle, l'interstice est alors comblé, ce qui peut s'avérer utile pour des maquettes dont les pièces ne sont pas parfaitement jointives.

La colle blanche

Utilisée pour coller le bois, le carton, la colle blanche trouve aussi son utilisation dans le collage des éléments de décors, comme le flocage.

Elle sert aussi à coller le ballast sur les voies de chemin de fer miniature, le sable et le gravier des diorama. Dans ce cas, elle sera fortement diluée pour obtenir une consistance proche de celle du lait et versée à la pipette sur le ballast ou sable préalablement humidifié afin de ne pas déplacer les grains lors du versement de la colle.

Afin de réduire les bruits de roulement des trains miniatures, l'utilisation d'une colle blanche souple, comme la Foam Tack Glue de Woodland Scenics ou d'une colle contenant du latex (colle pour ballast HEKI) permet d'atténuer fortement les bruits. En effet, cette colle reste souple en séchant, permettant d'éviter l'effet de coque généralement obtenu avec les colles blanches classique. On obteindra un résultat similaire avec l'excellente colle à reliure de Cléopâtre. 

La colle blanche est également idéale pour positionner les éléments de décors tels que les personnages. 

Elle peut être conditionnée en petit pot, en biberon avec bec verseur ou en bidon jusqu'à 1 litre.

La colle en bombe

La colle en bombe à pulvériser est idéale pour la réalisation d'arbres, le flocage ou encore pour coller proprement un fond de décor.

Elle peut être repositionnable ou permanente, avec un pouvoir d'adhérence plus ou moins important.

Pour la réalisation d'arbre, il suffit de vaporiser la colle sur les branches et de saupoudrer de flocage. On pourra de même encoller une surface pour la recouvrir de flocages fibres afin de reproduire l'herbe. Dans ce cas, un appareil électrostatique permettant de redresser les fibres s'avère également très utile.

La colle thermofusible

Elle se présente sous forme de bâtonnets durs de 7 ou 12 mm de diamètre et d'une dizaine de centimètres de long. Elle nécessite un pistolet à colle spécial qui permet de chauffer le bâtonnet. La colle liquéfiée est alors distribuée par l'embout du pistolet. 

Très pratique pour le collage rapide d'éléments de décors comme les arbres. Il suffit encoller l''extrémité du tronc et de le placer dans un trou préalablement percé. La prise est quasi instantanée car la colle refroidit très vite une fois expulsée du pistolet et redevient dur. La colle thermofusible peut également être utiliser pour la construction du relief, par exemple, l'encollage rapide d'une structure en polystyrène. 

La colle bi-composants

La colle bi-composants est une colle epoxy dont la plus connue est l'Araldite.

Elle se compose d'une résine epoxy sous forme plus ou moins pâteuse qu'il faut mélanger à part égale avec un durcisseur. Le mélange obtenu permet d'obtenir, une fois sec, un collage extrêmement résistant. 

Elle est idéale pour le collage de kits en plâtre par exemple. 

La colle pour vitrages

Afin de ne pas laisser de traces sur les vitrages des maquettes, l'utilisation d'une colle pour vitrage permet un collage propre et invisible. Idéal pour les cockpits d'avion, les vitres de véhicules mais aussi de fenêtres de bâtiments comme le permet par exemple la colle Clearfix d'Humbrol.

Catégories

Produits suggérés